4 statistiques à connaître sur le projet domiciliaire Chambéry à Blainville

Ces dernières années, on a vu naître de nouveaux projets domiciliaires à Blainville, une ville où il fait bon vivre. Pourquoi? Voici donc 4 statistiques à connaître sur cette municipalité des Basses-Laurentides.

1. Un quartier de 250 hectares

Chambéry, quartier situé aux limites entre Blainville, Lorraine et Bois-des-Filions, offre plus de 250 hectares de superficie majoritairement boisée à ses habitants. Cette étendue fait de Chambéry un projet résidentiel écolo-chic. Ce quartier se démarque par sa perspective de développement durable et son style contemporain. Reliant les tourbières du Plan Bouchard de Blainville à la forêt du Grand-Coteau de Lorraine, ce grand espace vert offre un endroit paisible, idéal pour respirer l’air frais à proximité de la ville. Chaque décision dans ce quartier a été pensée de façon à diminuer les impacts sur la faune et la flore.

2. Axe principal de 2,3 km bordé d’arbres

Boulevard Chambéry

Comme les résidents du quartier Chambéry s’y installent pour profiter de la nature en banlieue, l’axe principal qui rejoint les deux extrémités du secteur est bordé d’arbres en plusieurs endroits. En effet, ce boulevard de 2,3 km n’a rien à envier aux grands espaces verts. Une piste cyclable y a même été récemment ajoutée pour permettre aux citoyens de profiter du plein air à deux pas de leur domicile. Ce quartier, pensé également pour la socialisation, accueille des adeptes de marche et de vélo.

3. Zone de conservation de 20%

Chambéry est composé d’une zone de conservation protégeant 20% du secteur. Ce corridor écologique relie globalement les terres agricoles au nord du quartier à la forêt des Grand-Coteaux de la ville de Lorraine. Dans ce milieu naturel pourvu de zones humides, marais et tourbières de 50 hectares, vivent environ 60 espèces végétales et une dizaine d’espèces animales.
Installant un équilibre entre urbain et naturel, ce projet domiciliaire a été reconnu en 2009 en recevant le prix Ovation municipale de l’Union des municipalités du Québec pour la planification du projet. Vous pourrez donc profiter d’un décor tout à fait naturel sans compromis.

4. Territoire de 40% d'espaces verts et récréatifs

Blainville ne mise pas toute son énergie en termes de développement durable sur le quartier Chambéry. Ailleurs, sur près de 40% de son territoire, on y trouve ainsi, des espaces naturels et récréatifs qui positionnent cette ville comme un modèle pour la qualité de son environnement. Ces 40% de territoire comptent 44 parcs municipaux et 30 espaces récréatifs extérieurs.

En plus de miser sur l’importance environnementale, Blainville priorise sa santé économique tout en mettant de l’avant un nombre important de commodités pour ses citoyens. Vous ne pourriez donc pas vous y tromper en faisant l’acquisition d’une maison neuve dans cette ville.

Partager cet article :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email